Salut Tout Le monde

dimanche 23 avril 2017

Lettre d'une inconnue


Cette nouvelle m'a brisé le cœur, je suis toujours émerveillée par la capacité de Mr Zweig à décrire avec précision les sentiments et les tourments de ses héroïnes.Une femme qui aime un homme pendant des années et qui fait pour lui des sacrifices inimaginables sans qu'il ne puisse s'en rendre compte.
Cette nouvelle nous montre Stefan Zweig dans toute sa splendeur.

lundi 17 avril 2017

La ferme des animaux


Tout le monde connait le grand chef d'oeuvre de George Orwell "1984", roman avant gardiste qui prédisait un monde soumis à une dictature totalitaire avec des citoyens surveillés en permanence, toute l'histoire rendu plus que vraisemblable dans l’Europe de l’après guerre, sur fond de guerre froide.Mais je veux vous parler ici de cette petite perle méconnue du grand public "La ferme des animaux",comme son titre l'indique c'est une ferme qui appartient aux animaux qui décident de s'affranchir de leurs maîtres: les humain pour diriger eux même leurs ferme, ça vous rappelle quelque chose, dans ce roman Mr Orwell excelle dans la métaphore, après la surprise initiale, le lecteur s'habitue très vite aux différents personnages,et devinez qui va gouverner la ferme à la fin ?.......non je vous laisse découvrir.

dimanche 16 avril 2017

Carmen



Ah Carmen, qui ne connait pas l'histoire de la belle gitane qui fait tourner la tête d'un honnête soldat basque et le transforme en meurtrier et en brigand, pour elle il a mis en péril sa vie, salit le nom de sa famille et commis l’irréparable, mais l'aime-t-elle?
Ce roman de Prosper Mérimée,est le récit d'une passion entre deux êtres la gitane libre et le basque fier, dont l'issue est inévitable, à lire ou à relire.

samedi 15 avril 2017

L'amour d'Erika Ewald



Je suis une grande fan de Stefan Zweig, depuis que j'ai lue "lettre d'une inconnue".
On retrouve dans cette nouvelle le même thème la déception amoureuse d'une femme, qui ne connait que l'amour pur , refusant de perdre l'homme qu'elle aime, son seul ami,qui déclare l'aimer mais d'un amour qui est différent du sien, un amour qu'elle ne comprend pas, alors vient le moment où un choix doit être fait.
L'amour peut transformer une vie terne et monotone en une féerie,il suffit de passer quelques heures avec l’être aimé,cet homme qui est responsable de tous les bonheurs et tourments qu'Erika subit, est transformé par Zweig en un personnage secondaire il est presque absent du récit.L'auteur s'occupe plus de son héroïne, de ses états d’âmes de jeune femme douce et pure,et de la lente évolution de ses sentiments, et de sa transformation finale, au fil des pages, le lecteur la découvre au même temps qu'elle se découvre elle même.Aussi le titre est assez révélateur "l'amour" au singulier, elle n'en a qu'un.
A lire absolument.